Biocoop 21

Tout le monde m’en a parlé cette semaine : Biocoop a ouvert une boutique éphémère complètement sans emballage, dans le cadre de la COP21. Je suis heureuse de voir que Biocoop est encore en avance sur ses concurrents en termes de concepts novateurs.

Enfin, ce qui est intéressant aussi c’est que tout le monde m’en a parlé. J’ai eu envie ce matin d’observer la communication numérique qui a encadré le lancement de cette boutique éphémère.

Capture_instragam_biocoop21

D’abord, Biocoop a publié un article sur son site web. Celui-ci apparait sur la page d’accueil du site, bien en évidence. Le mariage entre COP21 et Biocoop donne naissance à  Biocoop21.

L’article est relayé sur Facebook et Twitter dès le 23 octobre. On en fait même l’image de couverture des pages Facebook et twitter de Biocoop. L’image sera republiée le 30 octobre, ainsi que le jour de l’ouverture, le 4 novembre sur FB.

Comme le magasin a beaucoup de partenaires comme la Semaest, Phoenix et Sous les fraises, l’événement a bénéficié de beaucoup d’interactions sur les réseaux sociaux.

Dès le 27 octobre, Semaest, Société d’économie mixte de la Ville de Paris, en parle sur Twitter. Le 3 novembre l’entreprise Phoenix est sur place pour le lancement et partage sur les réseaux sociaux.

La mairie du 10e arrondissement et le maire lui-même ont aussi contribué à la diffusion sur Twitter.

Les nombreux acteurs qui soutiennent le lancement de cette boutique renforcent la légitimité de l’initiative de Biocoop.

Twitter a aussi été utilisé par ceux-ci pour partager les articles de presse parus à ce sujet et même un reportage sur la vente en vrac. Par exemple : La première supérette «100% vrac» s’ouvre à Paris

Bref, les réseaux sociaux ont été utilisés conjointement aux autres outils de communication. Cette alliance a permis de donner une plus large diffusion aux articles de presse et au reportage. Cependant, on aurait pu aussi écrire un article sur le blog de Biocoop « Achetons responsable ». Une vidéo aurait pu être tournée pour Youtube, sans parler de la non-utilisation d’Instagram. Avec Instagram Biocoop aurait pu demander aux consommateurs de partager leurs achats sans emballage accompagnés de #biocoop21, par exemple.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s