Instagram: La vie claire ou le mauvais exemple.

Bon la dernière fois on a parlé de la tendance vegan et d’instagram. Mais ça compte aussi pour les tendances paleo ou raw. Elles sont propres aux nouvelles générations qui cherchent à épurer leur vie pour ne garder que l’essentiel (j’ai retenu ça, entre autres, d’une présentation de Sauveur Fernandez au Salon Natexpo ce dimanche).

Bref, Instagram. Comment les acteurs du monde bio doivent l’utiliser?

Je vais vous donner deux exemples : un bon et un moins bon mauvais. Allez, on voit le mauvais aujourd’hui et on garde le bon pour mercredi!

la vie claireLa vie claire sur Instagram

la_vie_claire_instagram

La pluspart de leurs publications s’inscrivent plus dans une démarche publicitaire présentant des photos de leurs produits, comme dans un catalogue. Les utilisateurs voient déjà de la pub à longueur de journée. Des « publi-photo »sur Instagram?  Non, merci! Cette application est pour eux un lieu de plaisir et de détente.

Aussi, LVC (pour lui donner un petit nom) a développé deux concepts pour Instagram en s’appuyant sur des hashtags: #organicbenefits et #didyouknow. SAUF QUE, encore une fois le contenu visuel n’est pas intéressant, car se sont des photos sans âme. De plus, ces deux hashtags ne sont pas très populaires… Il serait plus intéressant de s’inspirer des tendances sur Instagram, ou alors d’en créer une, mais on n’est clairement pas rendu là avec LVC…

organic_benefits_LVC

Et c’est sans compter que les publications de LVC ne suscitent pas d’interaction (aucun commentaire sur leurs photos, pas beaucoup de likes. Par chance, peut-être, 1,098 publications portent #lavieclaire).  Avec Instagram, il faut inviter les utilisateurs à faire la communication de l’entreprise, par le biais de concours pour ne citer qu’un exemple.

Le problème avec le compte Instagram de La vie claire, c’est que c’est impersonnel et sans âme. On n’a pas l’impression qu’il y a des être humains derrière ces images et donc ça n’attire pas l’adhésion des utilisateurs à la marque, ni aux produits. On veut des vraies personnes qui utilisent pour vrai les produits, le tout présenté de façon vivante et dans un souci des tendances et de l’esthétique.

Bref, c’était LE MAUVAIS EXEMPLE d’utilisation d’Instagram.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s